Emmanuel Buchot photographe amateur

Carnet Photographique

Mon parcours universitaire

Au début, l'Histoire. Vous savez avec les dates, les grands événements, puis découverte de la vie quotidienne de nos ancêtres. Déjà une attirance sur les modes de vie avant nous. Des questions me taraudaient autour de la délinquance, de la violence de notre société et de l'exclusion. Du coup j'ai pu faire une maîtrise d'histoire sur la Délinquance à Tours au 19ème. Temps où l'on arrête d'idéaliser notre Passé. Oui, avant nous c'était différent, mais pas nécessairement mieux qu'aujourd'hui. Vous pouvez imaginer les rixes entre les Compagnons. Aujourd'hui c'est avec les armes ; hier on utilisait les barres de fer, les pierres et les coups. Certains étaient laissés pour mort. Peu de différences avec aujourd'hui finalement.

Après une tentative au CAPES d'Histoire Géographie (admissibilité et échec à l'oral : je n'ai pas su répondre, entre autres, à la question suivante : quelles sont les différentes sortes de blés qui existent ? C'est vrai cette question est essentielle pour enseigner) j'ai travaillé en tant qu'éducateur spécialisé avant formation. Idée de se familiariser avec le métier du social. Et là j'ai commencé à m'éclater : travailler avec l'humain et donner du sens à sa vie. Après réflexion j'ai fait une formation d'assistant de service social. Diplôme en 2001.

Côté boulot

Les Cyclades
Les Cyclades. Photo E. Buchot

Je suis cadre socio éducatif dans un hôpital spécialisé dans la cancérologie. Travail difficile de part le rapport constant à la mort. Néanmoins, ce sont des moments où les échanges sont très forts, émouvants et remplis d’humanité. Cette épreuve de la vie amène à rester humble, à aller à la rencontre de l’Autre et à pénétrer son intimité. Le respect et le non jugement restent fondamentaux. L'humour est central. Que de sourires, de rires mais aussi de larmes. "La vie est un long fleuve tranquille" mais que c'est sinueux et mon dieu, que l'Homme est compliqué. Pourquoi ne pas faire les choses simples ?

La photo une passion

Ces quelques photos sont issues de mes voyages. Moments où je peux m’évader et penser à autre chose. Certes, ces clichés ne sont pas parfaits, loin de là. Toutefois, ils essaient d’exprimer ce que je peux ressentir à l’étranger. Il s’agit d’une rencontre avec des cultures différentes.
Je suis passionné de photos. Je pratique ce loisir depuis 10 ans. Cette passion permet des échanges inoubliables comme au Cambodge.
Je repense souvent à ce patient, très fatigué, qui voulait vivement être photographié. Après s’être lavé et brossé les cheveux, il a tout simplement posé. Si la langue pouvait faire barrage, les regards et surtout les rires furent d’intenses moments de communication.

Matériel photo utilisé

J’ai d’abord découvert la joie de travailler avec des Leica M. Pas agressifs, discrets, ils permettaient d’approcher autrui sans inquiéter. Les photos du Cambodge ont été faites avec un M. Puis le numérique est arrivé. Après de nombreuses hésitations, j’ai essayé. Et franchement je ne suis pas déçu. J’utilise actuellement un canon 1DS markIII. Certes, il n’est pas discret. Toutefois il donne une qualité d’image et de profondeur surprenante. Pour les objectifs, j'utilise le Canon 24/70 2,8, 70/200 2,8 un 300 mm 4 et des objectifs macro.

Pour l’impression, j’utilise l’epson R3880. Franchement les résultats sont géniaux. Le noir et blanc est beau et les couleurs fidèles. En plus il est possible de faire des tirages jusqu'au A2.

Origine des textes sur la géographie, l'histoire ou l'économie

La partie consacrée à la géographie, l'histoire et l'économie des pays est rédigée avec l'aide de l'encyclopédie Encarta, qui a aujourd'hui disparu. Les textes sont complétés par les éléments que j'ai pu recueillir dans les pays visités. ENfin, j'ai essayé d'illustrer au maximum les textes par mes photos où celles trouvées ici ou là. A chaque fois vous trouverez la source et les liens vers les sites. Pour compléter votre information j'ai indiqué les sites qui me paraissaient utiles et qui pouvaient aider à la compréhension. Bon voyage.

Merci pour votre visite. N'hésitez pas à m'envoyer un message si le coeur vous en dit ou à vous inscrire à la newsletter en m'envoyant un mail. A bientôt. Emmanuel BUCHOT ©